Léonard de Vinci et ses contemporains

vinci-homme-vitruve
Célèbre Homme de Vitruve réalisé de la main de Léonard de Vinci aux alentours de 1492, encre et lavis sur papier © Académie de Venise, Venise.

 

Léonard de Vinci a eu de multiples sources d’inspiration et a exercé une influence considérable sur ses contemporains et successeurs.

Voici cinq personnalités qui ont façonnées, de près ou de loin, la carrière du génie de la Renaissance :

Andrea del Verrocchio

En 1466, à l’âge de 14 ans, Léonard est placé par son père dans l’atelier d’Andrea del Verrocchio à Florence, où il y apprend le dessin, la peinture, les mathématiques, la perspective, la sculpture et l’architecture. Les années qu’il va passer dans sous la direction de Verrocchio vont être capitales et avoir une importance considérable dans l’éducation de Léonard. Il y côtoie notamment Sandro Botticelli et le Pérugin.

Les Médicis

A cette époque, Florence est dirigée par Laurent de Médicis et son jeune frère, Julien. C’est par l’intermédiaire de cette puissante famille que Léonard se fait connaître et rencontre d’anciens philosophes humanistes tels que Marsile Ficin ou Cristoforo Landino.

Les Médicis vont véritablement lancer la carrière de Léonard de Vinci, le mettre en avant et le recommander à de riches mécènes.

Ludovic Sforza, duc de Milan

En 1478, à 26 ans, Léonard est envoyé par les Médicis comme émissaire auprès du duc Ludovico Sforza à Milan. Lors de ce séjour, il est organisateur, concepteur de fêtes et invente également des machines de théâtre.

Il fait aussi de nombreux tableaux, des projets scientifiques et des croquis, ce qui lui procure une certaine notoriété pour ses compétences artistiques et scientifiques.

Il part de Milan en 1499, suite à la chute des Sforza.

César Borgia, duc de Valentinois

En 1502, Léonard est appelé par le prince César Borgia, duc de Valentinois et fils du pape Alexandre VI, qui lui offre le titre de « capitaine et ingénieur général ». De Vinci séjourne dans les Marches et la Romagne pour dessiner des plans ou des cartes des villes, remplissant ses carnets de multiples observations.

François Ier, roi de France

En septembre 1515, le nouveau roi de France François Ier rencontre l’artiste et lui propose de s’installer en France. Il le nomme « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ». Grâce à ce nouveau mécène, de Vinci s’installe au château du Clos-Lucé près d’Amboise. Il y conçoit des fêtes en l’honneur de la cour et d’adonne à des projets d’ingénierie et d’architecture.

Il s’éteint trois ans plus tard le 2 mai 1519 à l’âge de 67 ans. Il lègue de nombreux documents, manuscrits, carnets et instruments à Francesco Melzi, son disciple préféré.

Et aujourd’hui ?

Léonard de Vinci est l’archétype de l’esprit de la Renaissance, il tire sa force de son sens de l’observation et de sa curiosité.

Il est aujourd’hui toujours l’objet de multiples études quant à son travail et à sa vie mouvementée, notamment sur les œuvres qui lui sont attribués et sur ses travaux scientifiques.

Il est considéré comme un « génie universel » de par son excellence dans tous les domaines qu’il a touchés (ingénierie, peinture, architecture…).

Cependant malgré son génie, Léonard avait tendance à ne pas finir ce qu’il entamait, ce qui en fait l’auteur de nombreux projets jamais réalisés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s