Archives du mot-clé militaire

Le Château du Clos Lucé : Léonard visionnaire

Photographie du parc du Château du Clos Lucé © Picphotos.net
Photographie du parc du Château du Clos Lucé © Château du Clos-Lucé.

Cet article du site du Château du Clos Lucé, situé à Amboise dans la région Centre-Val de Loire, est consacré à l’aspect visionnaire de Léonard de Vinci et à ses nombreuses inventions dans le but de promouvoir le parc du domaine qui accueille des mises en scènes de machines du maître de la Renaissance. La page qui nous intéresse s’intitule « Léonard visionnaire » et reprend des aspects de la personnalité de de Vinci au travers de courts paragraphes, à savoir : la mécanique, les mathématiques, le génie civil et militaire, l’architecture et l’urbanisme.

Image1
Vue en contre-plongée du château du Clos Lucé © CRT Centre Val de Loire.

Le site se présente dans des tons rouge sombre mais la partie de la page qui accueille le texte est blanche pour une meilleure lisibilité. Un bandeau présente le nom du site : « Château du Clos Lucé, Parc Leonardo da Vinci, Amboise », puis propose un menu interactif de sept onglets pour naviguer sur l’ensemble des pages. En dessous, un second bandeau montre le détail des yeux de la célèbre création picturale de l’artiste : la Joconde. Sur le côté droit de la page, l’espace professionnel permet de préciser une éventuelle recherche et deux liens nous dirigent vers la boutique et la billetterie du château. Le design du site est relativement sobre et commun, il a l’avantage d’être pratique et fonctionnel à défaut de présenter une originalité particulière. Il vise plutôt un public adulte, ce qui se voit par l’absence d’éléments ludiques, hormis peut-être un quizz qui se révèle cependant plutôt inapproprié aux enfants.

Ce site a été réalisé par l’agence de communication Opixido en 2010. Il est mis à jour très régulièrement et répertorie tous les évènements passés et à venir. Les types de contenus qui nous intéressent sont de natures très diverses, allant des éléments textuels à des images, des vidéos ou des animations 3D. Le site met également à disposition des internautes des travaux de recherches d’experts internationaux à propos de Léonard de Vinci, ainsi qu’une bibliographie centrée sur l’artiste et sa période. L’ensemble de ces éléments apporte de nombreuses informations sur Léonard de Vinci, ce qui fait souvent défaut sur ce genre de site et mérite ici d’être mis en avant.

closluce_jardinleonard_7248_cmouton_crtcentrevaldeloire
Vue de la reconstruction d’un pont dans le parc du Château du Clos Lucé © C.Mouton/ Châteaux de la Loire / Finest France

L’accueil du site en lui même présente les actualités du lieu sous un bandeau interactif consacré à Léonard de Vinci et à son lien avec le château qui fut sa dernière demeure. Les autres pages montrent un large choix d’informations à propos du lieu et d’une éventuelle visite, ce qui rappelle le but commercial de l’ensemble.

Ce site a donc une vocation clairement commerciale mais permet de nous faire une idée de la manière dont un organisme privé met en avant un artiste comme Léonard de Vinci autour du thème de ses inventions. Les informations contenues dans les pages sont particulièrement bien documentées et mettent de nombreux éléments à dispositions des internautes, même si le but final de l’ensemble est de promouvoir le château.

Léonard de Vinci : inventeur et « homme de guerre »

Estampe représentant Léonard de Vinci © CHÂTEAU DE VERSAILLES / CHATEAU DE VERSAILLES / RMN-GRAND PALAIS
Anonyme, estampe au burin et à l’eau forte, représentant Léonard de Vinci (détail), 26,5 x 21,4 cm © Château de Versailles / CHATEAUX DE VERSAILLES ET TRIANON / RMN-GRAND PALAIS

Au fil de nos articles nous essayons de faire ressortir la personnalité ambiguë de Léonard. Réel génie de son temps, on ne doute plus de sa capacité d’innover et du fait qu’il aurait fait un génial ingénieur contemporain.

La ressource que nous allons présenter est tirée du site internet de France tv info culture box, dans la rubrique culture, ou plutôt culture box. Le site est hébergé en France et est un site français. L’article en question a été écrit par le journaliste Lucas Ottin et concerne l’exposition « Léonard de Vinci, projets, dessins, machines » à la Cité des Sciences qui se tenait du 23 octobre 2012 au 18 août 2013. Cette exposition était destinée à un public plutôt jeune, l’ensemble de celle-ci étant didactique en expliquant avec des schémas, dessins, la reconstitution de machines à partir de dessins du maître italien (voir notre article de France Inter sur le catalogue de cette exposition).

Revenons sur l’aspect du site France tv.info. La page d’accueil (mettre lien) contient certaines publicités, notamment pour l’Unicef ou pour un festival de musique du monde. La présentation est simple et claire, la navigation est agréable, les articles sont répertoriés par ancienneté.

C’est Léonard de Vinci qui invente en 1480 le « dessin industriel » (mettre lien vidéo). En bon homme de la Renaissance, l’insatiable et ambitieux Léonard de Vinci revisite le travail des Antiques pour donner vie à ses inventions. Parmi ses plus grandes « réussites » en matière d’armement, on trouve ce canon à vapeur repris d’Archimède et d’Héron d’Alexandrie.

Canon à vapeur imaginé et conçu par Léonard de Vinci © Capture d'écran Culturebox
Canon à vapeur imaginé imaginé et conçu par Léonard de Vinci © Capture d’écran, Culturebox, 2013.

L’exposition à la Cité des Sciences était un excellent moyen d’apercevoir des machines de guerres « en chair et en os » car une quarantaine d’entre elles avaient été reconstruites à partir de dessins de Léonard spécialement pour l’exposition.

Reconstitution de machines de guerre créées par Leonardo De Vinci pour l'exposition de la Cité des Sciences © France2/culturebox
Reconstitution de machines de guerre créées par Leonardo De Vinci pour l’exposition de la Cité des Sciences / Photographie © France2/culturebox, 2012.

Nous ne saurons jamais si le plus grand génie du XVème siècle avait un réel goût pour la violence ou si celle-ci lui servait seulement de faire-valoir pour montrer ses capacités. Toujours est-il qu’il réside en chaque être une part d’ombre.

La lettre de motivation de Léonard au duc de Milan

Leonard de Vinci est l’une des figures les plus éminentes du Quattrocento : doué dans tous les domaines, de la science aux Beaux-Arts, en passant par la philosophie et même la poésie, l’artiste italien a illuminé son siècle par ses créations et ses découvertes. Après s’être formé puis illustré par ses peintures à Florence, l’artiste gagne Milan rencontrer son futur mécène, le duc Ludovic Sforza, séduit par les louanges des Médicis et la lettre de présentation qu’il lui envoya. Faisant état de ses qualités d’ingénieur, il sera engagé au titre d’« ordonnateur de fêtes et spectacles aux décors somptueux » et réalisera d’importants travaux d’ingénierie et d’architecture.

En dix points, Léonard étaye la façon dont il peut rendre service au Duc de Milan. Si aujourd’hui Léonard de Vinci est surtout connu pour le sourire énigmatique de la Joconde, l’inventeur met en avant ses talents d’inventeur et d’ingénieur militaire, plus que de peintre. Cette « lettre de motivation » à la manière de Léonard est intéressante car elle permet d’analyser un écrit de l’époque de la Renaissance: cette lettre se présente comme une offre de service et d’allégeance.

Concernant le site internet sur lequel cette ressource est issu, ce dernier est français. Il est intéressant de noter qu’il provient de Plume & Buvard qui est l’association des écrivains publics diplômés de la licence professionnelle de la Sorbonne Nouvelle (Paris III). La présentation du site est sobre et comporte deux couleurs: bordeaux et blanc ce qui permet de reposer l’oeil et de pouvoir naviguer sur le site sans fatigue.
Le webdesign est de Claire Bourdillon, la rédaction et l’administration du site est de Viviane Le Houëdec (tous deux étudiantes à Paris III), le site est hébergé sur « ovh ».

La lettre de Léonard est dans une écriture propre à celle de Léonard : c’est-à-dire inversée et déchiffrable uniquement grâce à un miroir. Ainsi, il est assez difficile de lire le texte brut.

Lettre de Léonard à Ludovico Sforza, duc de Milan en 1482.
Lettre de Léonard à Ludovico Sforza, duc de Milan en 1482 / Encre sur velin, 1482 © Codex Atlanticus, Bibliothèque Ambrosienne, Milan, Italie.

Ainsi, il est bienvenu que le site de l’association ait retranscrit la lettre de Léonard en Français et en format PDF dans une nouvelle fenêtre.


Cette « lettre de motivation » du XVème siècle est significative car on perçoit bien que Léonard de Vinci utilise un vocabulaire précis et développe son argumentaire en se flattant lui-même ainsi que son destinaire: « En peinture, je puis faire ce que ferait un autre, quel qu’il puisse être. Et en outre, je m’engagerai à exécuter le cheval de bronze à la mémoire étternelle de votre père et de la Très Illustre Maison de Sforza (…) Et si quelqu’une des choses ci-dessus énumérées vous semblait impossible ou impraticable, je vous offre d’en faire l’essai dans votre parc ou en toute autre place qu’il plaira à Votre Excellence, à laquelle je me recommande en toute humilité ». Léonard a en effet obtenu le poste.

L’association Plume et Buvard œuvre pour la promotion de l’écriture manuscrite, qui est en déclin et en voie de disparition aujourd’hui. La lettre de Léonard offre un parfait exemple de la riche histoire de la plume : si Léonard est le maître du High-tech (cf. article), il est aussi la figure de proue de l’écriture cursive.