La vie du génie

Autoportrait de Léonard, dessin à la sanguine sur papier, 1515-1519, 33,3x21,4cm, Bibliothèque royale de Turin, Turin, Italie.
Autoportrait de Léonard, dessin à la sanguine sur papier, 1515-1519, 33,3×21,4cm © Bibliothèque Royale de Turin, Turin, Italie.

1452 – Naissance le 15 avril à Vinci, à 50 km à l’ouest de Florence. Il est le fils illégitime du riche notaire Piero Fruosino di Antonia da Vinci et Caterina, une paysanne.

1472 – S’inscrit à la Guilde de Saint Luc.

1482 – Se rend à Milan pour travailler au service du duc Ludovico le Maure. Pour vendre ses services, il lui écrit une lettre en mettant en valeur ses qualités de peintre, d’ingénieur, de scientifique et en général sa polyvalence et son génie (voir notre article).

1490 – Un nouveau disciple rentre à son atelier : Gian Giacomo Caprotti da Oreno, plus connu sous le nom de Salai.

1499 – Départ de Milan dans le contexte de guerre entre Charles VIII de France et Ludovico Sforza. Les troupes françaises détruisent son modèle de statut équestre (voir le documentaire sur le génie de Léonard). Il va à Venise et pense à des stratégies de défense militaire pour repousser les Ottomans.

1502 – Entre au service de César Borgia, le fils du pape Alexandre VI. Il propose des machines de guerre, des plans urbanistiques de villes et régions toscanes. Il a comme projet un pont reliant Pera et Constantinople, qu’on retrouve dans le Manuscrit L de l’Institut de France (voir notre article sur les différents codex). Le projet intéressa fortement le sultan Bajazeth II mais ne se réalisa pas.

1506 – Retour à Milan et devient peintre et ingénieur de Louis XII de France.

1507 – Fait la rencontre de celui qui deviendra son plus fidèle disciple : Francesco Melzi.

1508 – Vit alors entre Milan et Florence. Il a pour projet de faire une demeure majestueuse pour Charles d’Amboise et une statue équestre pour Gian Giacomo Trivulzio mais n’arrivera pas à les exécuter.

1510 – Étudie l’anatomie à l’Université de Pavie. A partir de là partent ses nombreuses recherches notées dans le Codex Windsor (voir notre article sur les différents codex).

1512 – Part en voyage à Rome avec ses deux disciples : Salai et Melzi.

1513 – 1516 – Principalement dans le belvédère du Vatican, sous la protection de Giuliano de Medici, frère du pape Léon X (fils de Laurent le Magnifique).

1516 – François Ier invite Léonard de Vinci à travailler pour lui. Il le rejoint donc avec ses disciples au château de Cloux (aujourd’hui connu comme le château du Clos-Lucé), appartenant au domaine du château d’Amboise (voir notre article sur le Clos-Lucé).

1519 – Mort du génie le 2 mai, au château du Clos-Lucé. Son disciple Francesco Melzi hérite de ses notes et manuscrits.

______________________________________

 Source :  Chronologie du Léonard Interactif de la Bibliothèque Nationale d’Espagne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s